Suite à plusieurs questions adressées à notre équipe de support concernant la saisie des paramètres d’étalonnage de ventilateurs de marque Retrotec dans Infiltrea, nous avons décidé de publier cet article pour vous éviter toute erreur potentielle. Nous vous rappelons que les coefficients de calibration de votre ventilateur ont une influence sur le calcul des débits de votre ventilateur et donc sur le résultat de votre mesure, ainsi une saisie précise et sans erreur de ces coefficients dans Infiltrea est primordiale.

A chaque étalonnage de votre ventilateur, vous devez saisir votre nouveau certificat dans la section de configuration prévue à cet effet dans votre logiciel Infiltrea.

Si au moins un des diaphragmes (ou anneaux) était non conforme, de nouveaux paramètres d’étalonnage ont été calculés afin de corriger cette non-conformité.

Ces nouveaux paramètres doivent impérativement être saisis dans la configuration du ventilateur dans Infiltrea pour qu’ils soient pris en compte dans les calculs de débits mesurées pendant vos essais.
Faites bien attention à reporter les paramètres pour l’ensemble des anneaux de votre ventilateur (sauf, bien sûr, pour les anneaux dont les paramètres n’ont pas changé).

Au moment de reporter les paramètres indiqués dans votre certificat d’étalonnage, vous devez:
– vérifier que tous les anneaux ont été étalonnés
– prendre garde à leur unité
.
En effet, l’unité attendue dans Infiltrea est le m3/h, et il peut arriver, notamment sur le certificat d’étalonnage d’un ventilateur Retrotec, que certains coefficients soient exprimés en CFM.

Voici plusieurs façons de vous en rendre compte:

  • Le certificat précise l’unité CFM dans les colonnes de ces paramètres
  • Les différences entre le certificat et les paramètres par défaut Infiltrea sur K (parfois mentionné C), ainsi que les paramètres K3, a, b, c, d, f dans le cas des ventilateurs Retrotec, sont importantes : d’un facteur de l’ordre d’environ 1.699 (N, K2, K3 et g ne sont pas concernés)
  • Le certificat précise dans l’équation du calcul de débit la multiplication par 1.699 pour obtenir un résultat en m3/h.

En cas de doute, n’hésitez pas à contacter le fournisseur de votre certificat pour confirmer l’unité utilisée.

Voyez l’exemple ci-dessous, pour un ventilateur Retrotec 5000:
cfm.png

Ici le K est exprimé en CFM (comme indiqué), ainsi que les coefficients a, b, c, d et f (mais là, ce n’est pas clairement indiqué).
Pour d’autres types de ventilateurs Retrotec, pour lesquels les coefficients sont différents, ce sont K (parfois appelés C) et K3 qui sont concernés.

Lorsque vous avez identifié que l’unité était le CFM, alors il vous faut convertir les coefficients concernés en m3/h avant de les saisir dans le logiciel Infiltrea, de la façon suivante:

coefficient (m3/h) = coefficient (CFM) * 1.699

Vous devriez ainsi retrouver des valeurs beaucoup plus proches des valeurs par défaut indiquées dans Infiltrea.

Attention à ne pas convertir des coefficients qui ne sont pas concernés par ce problème d’unité.