Suites aux nombreuses évolutions réglementaires au cours de ces derniers mois dans le domaine du contrôle des réseaux aérauliques, nous souhaitons vous en récapituler les principales étapes.

Tout d’abord, le protocole Promevent, ainsi que son guide, ont été publiés en janvier dernier.
Fruit d’une collaboration entre plusieurs acteurs du secteur qui a débuté en 2014, sa vocation est d’améliorer les normes et protocoles existants dans le domaine du contrôle et de la mesure d’étanchéité à l’air des réseaux de ventilation.

Et il a rapidement produit ses effets: d’abord le protocole Effinergie+ a évolué dans la foulée de la publication du protocole Promevent. Ce protocole, qui indique les règles de contrôle des réseaux de ventilation pour les bâtiments visant l’obtention de plusieurs labels plus exigeants que la réglementation thermique, renvoie à présent directement à ce dernier pour les bâtiments résidentiels. Quant à lui, il ne s’applique plus qu’aux bâtiments tertiaires uniquement, qui ne font pas partie aujourd’hui du périmètre du protocole Promevent.

Ce « duo de protocoles » entre en application pour les bâtiments ayant déposé leur demande de label Effinergie+ ou Bepos Effinergie après le 1er février 2017.

Qu’en est-il du FD E51-767? Base normative sur laquelle s’appuient les deux protocoles ci-dessus, ainsi que référentiel pour la justification d’une classe d’étanchéité de réseau de ventilation selon la RT2012, son évolution se prépare également. Elle aboutit à la fin du mois de juillet à la sortie d’une nouvelle version, dont l’application sera obligatoire à partir du 1er septembre 2017. Retrouvez ici le comparatif avec l’ancienne version.

A noter que dans le même temps, en juillet, une nouvelle version du protocole Effinergie+ a à nouveau été publiée, toutefois le seul changement porte sur les labels concernés: Au label Effinergie+ s’ajoutent les labels Bepos-effinergie 2013, et BBC/ BEPOS / BEPOS+ effinergie 2017.

Les évolutions de ces référentiels sont en cours d’analyse et de développement par notre équipe. Parmi les changements à implémenter, la gestion d’un coefficient de pénalité sur le débit de fuite mesuré en fonction de différent critères (FD E51-767) et le contrôle des débits aux bouches qui est à présent obligatoire avec le protocole Effinergie+.

Mais le domaine qui a été le plus bouleversé par Promevent est celui des contrôles visuels (ou vérifications fonctionnelles): plus nombreux, différents en fonction des types de bâtiments et de système de ventilation, ils portent aussi à présent sur la vérification de diverses données relatives à l’installation, ainsi que sur des vérifications à réaliser pour chaque logement, sélectionnés dans un échantillon pour les bâtiments collectifs.

Nous publierons dans un premier temps au plus vite une version d’Infiltrea Aero intégrant les évolutions du FD E51-767: celle-ci est prévue d’ici la fin du mois de septembre. Les évolutions du protocole Effinergie+ et du protocole Promevent nous demanderont un peu plus de temps, et feront donc d’après nos estimations l’objet d’une publication d’ici fin octobre.

Dans la foulée de ces publications, nous vous proposerons d’assister à une présentation en ligne des nouveautés de notre module Infiltrea Aero.
Et si vous ne le connaissez pas, cela pourra aussi être l’occasion pour vous de découvrir le gain de temps et l’efficacité qu’il peut vous apporter dans votre activité.