INFILTREA

Toute l'actualité sur le logiciel Infiltrea et sur l'infiltrométrie

Piège à éviter lors de la saisie de vos coefficients d’étalonnage — septembre 15, 2017

Piège à éviter lors de la saisie de vos coefficients d’étalonnage

Suite à plusieurs questions adressées à notre équipe de support concernant la saisie des paramètres d’étalonnage de ventilateurs de marque Retrotec dans Infiltrea, nous avons décidé de publier cet article pour vous éviter toute erreur potentielle. Nous vous rappelons que les coefficients de calibration de votre ventilateur ont une influence sur le calcul des débits de votre ventilateur et donc sur le résultat de votre mesure, ainsi une saisie précise et sans erreur de ces coefficients dans Infiltrea est primordiale.

A chaque étalonnage de votre ventilateur, vous devez saisir votre nouveau certificat dans la section de configuration prévue à cet effet dans votre logiciel Infiltrea.

Si au moins un des diaphragmes (ou anneaux) était non conforme, de nouveaux paramètres d’étalonnage ont été calculés afin de corriger cette non-conformité.

Ces nouveaux paramètres doivent impérativement être saisis dans la configuration du ventilateur dans Infiltrea pour qu’ils soient pris en compte dans les calculs de débits mesurées pendant vos essais.

Au moment de reporter les paramètres indiqués dans votre certificat d’étalonnage, vous devez prendre garde à leur unité.
En effet, l’unité attendue dans Infiltrea est le m3/h, et il peut arriver, notamment sur le certificat d’étalonnage d’un ventilateur Retrotec, que certains coefficients soient exprimés en CFM.

Voici plusieurs façons de vous en rendre compte:

  • Le certificat précise l’unité CFM dans les colonnes de ces paramètres
  • Les différences entre le certificat et les paramètres par défaut Infiltrea sur K (parfois mentionné C), ainsi que les paramètres K3, a, b, c, d, f dans le cas des ventilateurs Retrotec, sont importantes : d’un facteur de l’ordre d’environ 1.699 (N, K2, K3 et g ne sont pas concernés)
  • Le certificat précise dans l’équation du calcul de débit la multiplication par 1.699 pour obtenir un résultat en m3/h.

En cas de doute, n’hésitez pas à contacter le fournisseur de votre certificat pour confirmer l’unité utilisée.

Voyez l’exemple ci-dessous, pour un ventilateur Retrotec 5000:
cfm.png

Ici le K est exprimé en CFM (comme indiqué), ainsi que les coefficients a, b, c, d et f (mais là, ce n’est pas clairement indiqué).
Pour d’autres types de ventilateurs Retrotec, pour lesquels les coefficients sont différents, ce sont K (parfois appelés C) et K3 qui sont concernés.

Lorsque vous avez identifié que l’unité était le CFM, alors il vous faut convertir les coefficients concernés en m3/h avant de les saisir dans le logiciel Infiltrea, de la façon suivante:

coefficient (m3/h) = coefficient (CFM) * 1.699

Vous devriez ainsi retrouver des valeurs beaucoup plus proches des valeurs par défaut indiquées dans Infiltrea.

Attention à ne pas convertir des coefficients qui ne sont pas concernés par ce problème d’unité.

Aero: deux évolutions réglementaires, bientôt dans Infiltrea — août 29, 2017

Aero: deux évolutions réglementaires, bientôt dans Infiltrea

Suites aux nombreuses évolutions réglementaires au cours de ces derniers mois dans le domaine du contrôle des réseaux aérauliques, nous souhaitons vous en récapituler les principales étapes.

Tout d’abord, le protocole Promevent, ainsi que son guide, ont été publiés en janvier dernier.
Fruit d’une collaboration entre plusieurs acteurs du secteur qui a débuté en 2014, sa vocation est d’améliorer les normes et protocoles existants dans le domaine du contrôle et de la mesure d’étanchéité à l’air des réseaux de ventilation.

Et il a rapidement produit ses effets: d’abord le protocole Effinergie+ a évolué dans la foulée de la publication du protocole Promevent. Ce protocole, qui indique les règles de contrôle des réseaux de ventilation pour les bâtiments visant l’obtention de plusieurs labels plus exigeants que la réglementation thermique, renvoie à présent directement à ce dernier pour les bâtiments résidentiels. Quant à lui, il ne s’applique plus qu’aux bâtiments tertiaires uniquement, qui ne font pas partie aujourd’hui du périmètre du protocole Promevent.

Ce « duo de protocoles » entre en application pour les bâtiments ayant déposé leur demande de label Effinergie+ ou Bepos Effinergie après le 1er février 2017.

Qu’en est-il du FD E51-767? Base normative sur laquelle s’appuient les deux protocoles ci-dessus, ainsi que référentiel pour la justification d’une classe d’étanchéité de réseau de ventilation selon la RT2012, son évolution se prépare également. Elle aboutit à la fin du mois de juillet à la sortie d’une nouvelle version, dont l’application sera obligatoire à partir du 1er septembre 2017. Retrouvez ici le comparatif avec l’ancienne version.

A noter que dans le même temps, en juillet, une nouvelle version du protocole Effinergie+ a à nouveau été publiée, toutefois le seul changement porte sur les labels concernés: Au label Effinergie+ s’ajoutent les labels Bepos-effinergie 2013, et BBC/ BEPOS / BEPOS+ effinergie 2017.

Les évolutions de ces référentiels sont en cours d’analyse et de développement par notre équipe. Parmi les changements à implémenter, la gestion d’un coefficient de pénalité sur le débit de fuite mesuré en fonction de différent critères (FD E51-767) et le contrôle des débits aux bouches qui est à présent obligatoire avec le protocole Effinergie+.

Mais le domaine qui a été le plus bouleversé par Promevent est celui des contrôles visuels (ou vérifications fonctionnelles): plus nombreux, différents en fonction des types de bâtiments et de système de ventilation, ils portent aussi à présent sur la vérification de diverses données relatives à l’installation, ainsi que sur des vérifications à réaliser pour chaque logement, sélectionnés dans un échantillon pour les bâtiments collectifs.

Nous publierons dans un premier temps au plus vite une version d’Infiltrea Aero intégrant les évolutions du FD E51-767: celle-ci est prévue d’ici la fin du mois de septembre. Les évolutions du protocole Effinergie+ et du protocole Promevent nous demanderont un peu plus de temps, et feront donc d’après nos estimations l’objet d’une publication d’ici fin octobre.

Dans la foulée de ces publications, nous vous proposerons d’assister à une présentation en ligne des nouveautés de notre module Infiltrea Aero.
Et si vous ne le connaissez pas, cela pourra aussi être l’occasion pour vous de découvrir le gain de temps et l’efficacité qu’il peut vous apporter dans votre activité.

AERO: Publication du nouveau FD E51-767 et du nouveau format de registre des opérations 8721 — juillet 26, 2017

AERO: Publication du nouveau FD E51-767 et du nouveau format de registre des opérations 8721

Le nouveau FD E51-767 (2017) vient de paraître sur le site de l’AFNOR en remplacement du FD E51-767 (2014).
Son application sera obligatoire pour toutes les mesures de perméabilité à l’air des réseaux réalisées à partir du 1er septembre 2017.

Nous mettons tout en oeuvre pour faire évoluer notre module Aero pour qu’il soit rapidement conforme à ce nouveau référentiel.

En attendant, vous pouvez consulter cette analyse du CEREMA sur les différences entre le nouveau et l’ancien FD.

De plus, le format du registre perméabilité à l’air des réseaux a été également mis à jour, et peut être téléchargé ici.

AERO: Report de l’application du FD E51-767 révisé au 1er septembre 2017 — juin 27, 2017

AERO: Report de l’application du FD E51-767 révisé au 1er septembre 2017

Le Cerema vient d’annoncer le report de l’application du nouveau FD E51-767 au 1er septembre 2017.
En effet, la date du 1er juillet 2017, à partir de laquelle il aura dû s’appliquer, ne pouvait plus être tenue en raison de la non-publication à ce jour de cette nouvelle version du FD.

Toutes les mesures de perméabilité à l’air des réseaux de ventilation permettant de justifier la classe d’étanchéité des réseaux dans le calcul réglementaire RT 2012 devront donc être réalisées conformément au FD E51-767 (2017) révisé à compter du 1er septembre.

Dès la publication du FD E51-767 (2017) révisé, notre équipe travaillera à la mise à jour du module Aero d’Infiltrea pour y intégrer les évolutions.

De plus, le Cerema vient de mettre à jour sa FAQ sur le thème de la mesure de perméabilité à l’air des réseaux de ventilation en y ajoutant les réponses aux questions suivantes:

Dans le calcul de la valeur forfaitaire d’Aj (180 * débit maximum), quelle valeur de débit doit être utilisée ?

MESURE – En présence de gaines acoustiques micro-perforées sur la section continue de réseau soumise à essai, doit-on les inclure dans la mesure ?

MESURE – Faut-il mesurer la perméabilité à l’air des réseaux de recyclage d’air ?

MESURE – Comment faire la mesure de perméabilité à l’air d’un réseau de type pieuvre ?

MESURE – Faut-il inclure dans la mesure un chauffe-eau thermodynamique fonctionnant à l’aide d’une pompe à chaleur sur air extrait ?


MESURE – Dans le cas d’un réseau double flux desservant plusieurs appartements, mais avec des échangeurs de chaleur individuels pour chaque logement, la mesure doit-elle inclure les échangeurs de chaleur ?

ECHANTILLONNAGE – Lorsqu’un même réseau dessert plusieurs maisons individuelles accolées, quelle portion du réseau doit être mesurée à minima ?

Générer votre registre des opérations 2016 — juin 19, 2017

Générer votre registre des opérations 2016

Vous êtes nombreux à nous contacter au sujet de votre registre des opérations:
« Comment faire avec Infiltrea 3 ? »
« Comment intégrer mes mesures réalisées avec Infiltrea 2 ? »
« Comment être conforme aux attentes du nouveau format officiel ? »

La réponse aux questions que vous vous posez se trouve probablement dans notre article de janvier dernier sur le sujet, que nous vous invitons à (re)consulter.

Nous l’avons complété avec une rubrique « Problèmes courants » qui pourra vous venir en aide si vous rencontrez une difficulté ou constatez une anomalie.

Une année d’améliorations de votre logiciel Infiltrea — mai 18, 2017

Une année d’améliorations de votre logiciel Infiltrea

Dès son lancement au tout début de l’année 2016, Infiltrea 3 a apporté des nouvelles fonctionnalités qui n’étaient pas présentes dans Infiltrea 2.

La possibilité de gérer les opérations les plus complexes, les maisons avec dépendance et les bâtiments mixtes, l’administration des SmartText, la gestion de l’historique des certificats de calibration, l’administration sur votre espace de la plate-forme cloud des matériels, des contacts, et de vos informations personnelles et de société en sont quelques exemples.

Notre équipe a fait évoluer le logiciel pour tenir compte des remarques et suggestions que vous nous avez faites. Voici une synthèse des améliorations apportées jusqu’à présent. Nous poursuivons nos efforts afin qu’Infiltrea vous accompagne toujours plus efficacement au quotidien.

Mars 2016

  • Vous pouvez gérer vos modèles de rapport personnalisés depuis votre espace sur la plate-forme cloud et les récupérer chez tous les opérateurs de votre société.
  • Vous pouvez exporter et importer vos bases de données depuis la configuration de votre logiciel. Cette action, utilisable à des fins de sauvegardes, restaurera votre base dans l’état où elle avait été exportée. Les nouvelles données seront perdues.
  • Les équipements et contacts créés depuis votre espace sur la plate-forme cloud peuvent maintenant être supprimés.
  • Les administrateurs des comptes sociétés peuvent modifier les droits de leurs utilisateurs (administrateur ou opérateur).
  • Optimisation de la taille photos de fuites au format portrait dans le rapport.
  • Vous pouvez maintenant réinitialiser votre mot de passe depuis la plate-forme cloud si vous l’avez perdu.

Avril 2016

  • Il est maintenant possible de prendre des photos webcam à partir du composant d’import d’image, et de les éditer directement.
  • Ajout du SmartText sur les champs « Commentaire » de la section « Objet de l’essai », ainsi que dans les commentaires des fuites.
  • Ajout du ventilateur Retrotec 350.
  • Possibilité de supprimer un essai existant.
  • Dans le diagnostic qualitatif, le SmartText peut être défini par catégorie de fuite.
  • Possibilité de saisir les différences de pression extrême pour chaque palier de pression pour les essais des zones d’usage tertiaire ou bâtiment collectif mono-zone.
  • Au démarrage, le logiciel vérifie et vous informe si votre abonnement arrive bientôt à expiration.
  • Les modèles de rapport mis à jour sur votre espace de la plate-forme cloud en ligne sont maintenant synchronisés au clic du bouton de synchronisation et plus uniquement à l’ouverture du logiciel.
  • Le titre d’une section affiche également son chemin, afin de faciliter la navigation.
  • Amélioration de la vitesse de sauvegarde des essais ainsi que du temps d’ouverture d’un projet.
  • Le processus de sauvegarde se déclenche automatiquement à la fin de la réalisation d’un essai.

Mai 2016

  • Ajout des ventilateurs Retrotec 240 340 450.
  • Possibilité de générer des rapports de type PassivHaus.

Juin 2016

  • Lancement du blog Infiltrea intégré au logiciel, qui vous indique par un chiffre rouge près du journal en haut à droite de votre écran lorsque de nouveaux articles sont publiés.
  • Possibilité de générer des rapports au format PDF.
  • Il est possible de choisir quelles pages de l’étude thermique seront sélectionnées par défaut via la configuration du logiciel.
  • Ajout d’un outil « loupe » à l’éditeur d’images.
  • Il est maintenant possible de définir un nom par défaut aux rapports qui seront générés. Celui-ci peut prendre en compte divers paramètres comme le nom de l’opération ou du projet.
  • Les images de l’application sont optimisées, réduisant la taille des projets et des rapports tout en améliorant la vitesse de génération de ces derniers.
  • Les projets ont maintenant une date de construction par défaut qui est l’année courante.
  • Vous pouvez importer un fichier de données CSV pour saisir plus rapidement les zones d’un bâtiment.
  • Création simultanée de multiples zones ou bâtiments.
  • Ajout de la fonctionnalité de duplication d’un projet et de son opération.
  • Conversion d’un document PDF en image pour être en mesure de l’annoter avec l’éditeur d’image.
  • Vous pouvez importer ultérieurement une synthèse d’étude thermique en annexe sur un projet qui n’avait pas été créé à partir d’un fichier XML d’étude thermique.
  • L’interface de la séquence principale de la mesure a été repensée pour mieux s’adapter à toute résolution d’écran et visualiser les informations importantes d’un seul coup d’œil.

Septembre 2016

  • Il est désormais possible d’exporter et d’importer des projets entre vos postes, sur le modèle de ce que vous aviez connu sur Infiltrea 2. Le fichier contenant le projet exporté est au format .infiltrea.
  • Introduction de codes de  couleur à l’affichage du Q4Pa-surf si l’objectif est atteint ou non :
    • Vert : objectif atteint
    • Rouge : objectif non atteint
  • Il est désormais possible de récupérer le volume des zones lors de leur import par fichier CSV.

Octobre 2016

  • Une colonne « Volume » est ajoutée dans le tableau de définition des bâtiments/zones du projet.
  • Le SIRET de votre entreprise apparaît maintenant dans le rapport par défaut s’il a été renseigné.
  • Dans la configuration de l’essai, les informations présentant le ventilateur et le manomètre utilisés sont remontées en haut de la page pour plus de clarté.
  • Si vous importez un fichier de mesure Tectite qui ne comporte pas de numéro de série pour le manomètre, Infiltrea vous invite à le saisir depuis l’application.

Novembre 2016

  • Le type de matériel (“Ventilateur”, “Manomètre”, “Thermomètre”…) est à présent affiché dans les rapports en tête des informations matériel.
  • Les Q4Pa-Surf affichés dans la synthèse des résultats sont colorés en vert ou en rouge en fonction de l’objectif à atteindre (comme dans l’écran principal de la mesure).
  • Il est maintenant possible de modifier l’altitude ou la pression atmosphérique dans la configuration d’essai après la réalisation de l’essai: cela recalcule les débits ventilateurs Qm, et donc l’ensemble des indicateurs et résultats de la mesure.
  • Les ventilateurs et manomètres sélectionnés dans vos essais sont maintenant automatiquement sélectionnés dans la section “Matériel utilisé” du projet, (afin d’ajouter automatiquement les certificats de calibration valide et tout document associé en annexe du rapport).

Janvier 2017

  • Edition de votre registre des opérations pour l’année 2016 conforme au nouveau format publié par le Cerema, et possibilité d’y intégrer vos projets Infiltrea 2.
  • La vue de configuration des bâtiments d’un projet a été enrichie avec de nouvelles options, un bâtiment avec plusieurs zones peut maintenant être considéré comme des maisons individuelles groupées.
  • Lors de l’import de document, l’explorateur de chemin Windows s’ouvre maintenant au niveau du dernier fichier importé.
  • Ajout du champ « Précisions » de la section « Méthode de l’essai » dans le rapport.
  • L’objectif par défaut des projets et mesures est maintenant défini en fonction du type de bâtiment.
  • Des sauvegardes régulières de vos données sont maintenant réalisées en tâche de fond.
  • Il n’est plus possible de supprimer de la configuration du logiciel un ventilateur utilisé dans un projet.
  • Le format du registre des opérations a été mis à jour avec la toute dernière version publiée par le CEREMA, qui contrairement à l’ancien vous permet de modifier le contenu du registre.

Mars 2017

  • Les lignes de registre associées aux projets multi-zones utilisent maintenant la référence de la zone au lieu de la référence du projet en guise de « Référence rapport », conformément aux dernières instructions du Cerema.
  • De nouvelles correspondances de champs entre le logiciel et le nouveau registre des opérations ont été ajoutées pour automatiser encore plus le remplissage automatique de celui-ci sans intervention manuelle.
  • Les projets dupliqués ne conservent plus leur date d’origine mais se mettent à la date du jour.
  • Il est désormais possible d’importer les études thermiques au format RT2005.

Mai 2017

  • Ajout d’un champ « commentaire » pour vos matériels, visible à chaque endroit où vous pouvez sélectionner votre matériel.
  • Possibilité d’importer un projet exporté depuis une version plus ancienne d’Infiltrea
  • Possibilité de recalculer les débits d’un essai après avoir terminé la mesure. Pour cela sélectionner le nouveau ventilateur (ou le même ventilateur après mise à jour des paramètres de calibration) depuis la configuration de l’essai.
  • Amélioration de la vitesse d’ouverture de l’application et d’ouverture des SmartTexts.
Mise à jour 4.18.82 du 03 mai 2017 — mai 3, 2017

Mise à jour 4.18.82 du 03 mai 2017

Une mise à jour vient d’être publiée, elle sera déployée de manière progressive durant les prochains jours. (Ne vous inquiétez donc pas de ne pas avoir une proposition de mise à jour immédiatement).

Nouveautés

  • Ajout d’un champ « commentaire » pour vos matériels, visible à chaque endroit où vous pouvez sélectionner votre matériel.
  • Possibilité d’importer un projet exporté depuis une version plus ancienne d’Infiltrea
  • Possibilité de recalculer les débits d’un essai après avoir terminé la mesure. Pour cela sélectionner le nouveau ventilateur (ou le même ventilateur après mise à jour des paramètres de calibration) depuis la configuration de l’essai.

Améliorations

  • Amélioration de la vitesse d’ouverture de l’application
  • Amélioration de la vitesse d’affichage des SmartTexts
  • Infiltrea ne permet plus de calculer les débits ventilateurs en cas d’inversion des branchements relatifs à la récupération de la pression ventilateur sur le DM32 de Retrotec

Corrections

  • Correction d’un message d’erreur aléatoire en quittant la section Diagnostic Qualitatif
  • Dans les projets pour lesquels plusieurs bâtiments sont synchronisés, la modification des éléments sensibles d’un bâtiment modifiaient également les informations globales
  • L’utilisation prolongée du logiciel pouvait provoquer un blocage de l’interface, forçant l’utilisateur à la redémarrer
  • La liste des SmartTexts affichait tous les choix possibles si un SmartText sans texte avait été enregistré
  • Le tableau des zones ne s’élargit plus frénétiquement au passage de la souris avec certains paramètres d’affichage
Mise à jour 4.18.76 du 22 mars 2017 — mars 22, 2017

Mise à jour 4.18.76 du 22 mars 2017

Une nouvelle mise à jour vient d’être publiée aujourd’hui.

Elle corrige les trois  problèmes suivants qui nous ont été signalés sur la version 4.18.74:

  • Correction d’un problème de blocage de l’application lors d’une sauvegarde après modification d’un document
  • Correction d’un problème de blocage de l’application lors de la suppression d’une mesure associée à une zone dans la section « Bâtiments »
  • Correction d’un problème d’affichage de certains pdf dans les rapports générés
Mise à jour 4.18.74 du 16 mars 2017 — mars 16, 2017

Mise à jour 4.18.74 du 16 mars 2017

Une mise à jour vient d’être publiée, elle sera déployée de manière progressive durant les prochains jours. (Ne vous inquiétez donc pas de ne pas avoir une proposition de mise à jour immédiatement).

Améliorations

  • Les lignes de registre associées aux projets multi-zones utilisent maintenant la référence de la zone au lieu de la référence du projet en guise de « Référence rapport », conformément aux dernières instructions du Cerema
  • De nouvelles correspondances de champs entre le logiciel et le nouveau registre des opérations ont été ajoutées pour automatiser encore plus le remplissage automatique de celui-ci sans intervention manuelle
  • Les projets dupliqués ne conservent plus leur date d’origine mais se mettent à la date du jour
  • L’import d’étude thermique au format RT2005 est de nouveau opérationnel

Corrections

  • Correction d’un blocage possible de l’application lors du passage au test à débit nul final
  • Correction d’une erreur pouvant survenir au retour sur la liste des projets après modification d’un ou plusieurs champs d’un projet
  • Correction d’une erreur pouvant survenir depuis la liste des projets lors de l’ouverture d’un projet affiché suite à une recherche avec filtres
  • Correction d’un message d’erreur en cas de déconnexion puis reconnexion du manomètre pendant une mesure
  • Correction d’une erreur lors de la création d’un nouveau projet à partir d’une étude thermique si celle-ci n’était pas complètement chargée
  • En cas de problème sur un des documents du projet, la génération de rapport n’est plus bloquée : un visuel est placé à la place du document problématique pour inviter à le modifier.
  • Correction d’une fenêtre d’erreur revenant régulièrement lorsqu’un paramètre de calibration ventilateur était renseigné avec une virgule au lieu d’un point
  • La boîte de dialogue de recalcul des paliers cibles affichait toujours un palier minimum à 0 Pa (problème d’affichage sans incidence sur la valeur utilisée ensuite qui était correcte).
  • Les SmartTexts ajoutés pour la « situation de l’essai » n’étaient pas proposés lors de la saisie
  • Des SmartTexts personnalisés pouvaient être enregistrés au niveau du champs « Précisions » de la section « 1.4 Méthode » mais ne pouvaient pas être édités depuis la configuration du logiciel
  • Le texte explicatif du type de projet (symbole « ? » de la section « Bâtiments ») n’apparaissait parfois pas au survol de la souris
Mise à jour de la FAQ du CEREMA — mars 14, 2017

Mise à jour de la FAQ du CEREMA

Le Cerema nous a informé de la mise à jour de leurs FAQ la semaine dernière.

Les changements dans la FAQ concernant la perméabilité de l’enveloppe sont :
– archivage des questions / réponses redondantes avec le FD P50-784 (toujours disponibles dans la rubrique archives : http://www.centre-est.cerema.fr/archives-r441.html)
– publication de 4 nouvelles questions / réponses dans la rubrique étalonnage : http://www.centre-est.cerema.fr/etalonnage-r442.html
– mise en ligne d’exercices corrigés pour le calcul d’ATbat, dans la rubrique Mesure : http://www.centre-est.cerema.fr/IMG/pdf/cerema_exercices_atbat_organismes_formations_20161213_cle01e99c.pdf

De plus, 2 questions / réponses on été ajoutées dans la rubrique Mesure de la FAQ concernant la perméabilité des réseaux aérauliques : http://www.centre-est.cerema.fr/mesure-r446.html