La perméabilité à l’air de l’enveloppe et des réseaux de ventilation représente un enjeu fondamental pour optimiser la performance énergétique des bâtiments neufs et rénovés alors que le secteur de la construction devra diviser par deux ses émissions de gaz à effet de serre d’ici 2030. 

Le développement de la mesure et du contrôle des bâtiments est un outil indispensable pour relever ce défi. 

C’est avec les acteurs du bâtiment que l’équipe dooApp accompagne la transition énergétique et propose des outils innovants comme la publication prochaine d’une solution destinée à l’application du protocole de contrôle PROMEVENT en partenariat avec le CEREMA, Air Efficience et l’ADEME.

Antoine vous en parle dans un article publié aujourd’hui dans La Tribune